Vignette

CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique - Délégation Alsace

Chapeau

Le Centre national de la recherche scientifique est un organisme public de recherche pluridisciplinaire placé sous la tutelle du ministère français de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Les dix-huit délégations régionales du CNRS ont un rôle de gestion et d’accompagnement de proximité des laboratoires répartis sur le territoire. Elle sont en lien avec les partenaires académiques du CNRS. Elles apportent notamment leur aide pour le montage de projets industriels et de programmes européens.

Texte

Missions

Faire progresser la connaissance et être utile à la société, tel est le rôle confié au CNRS par l’État. Une mission nationale que l’établissement entend accomplir dans le respect des règles d’éthique et en s’engageant pour l’égalité professionnelle.

Identifier, effectuer ou faire effectuer, seul ou avec ses partenaires, toutes les recherches présentant un intérêt pour la science ainsi que pour le progrès technologique, social et culturel du pays.

La mission du CNRS se décline selon 5 axes : 

1. Faire de la recherche scientifique

Le CNRS mène « toutes les recherches présentant un intérêt pour l'avancement de la science ainsi que pour le progrès économique, social et culturel du pays ». Orientée vers le bien commun, cette approche de la recherche est multidisciplinaire, tournée vers le long terme et ouverte sur l’inconnu. 

2. Valoriser les résultats

Technologies, développement durable, questions de société, le CNRS entend faire bénéficier la société des avancées accomplies. Pour cela, de nombreux dispositifs de transfert et de valorisation sont mis en place, notamment avec les partenaires industriels.

3. Partager les connaissances

Le CNRS donne accès aux travaux et aux données de la recherche car ils font partie d’un patrimoine commun. Ce partage du savoir vise différents publics : communauté scientifique, médias, grand public. 

4. Former par la recherche

La transmission des connaissances passe aussi par « la formation à et par la recherche », le CNRS accueillant chaque année dans ses laboratoires des centaines de futurs chercheurs, doctorants et post-doctorants.

5. Contribuer à la politique scientifique

Le CNRS participe à la stratégie nationale de recherche avec ses partenaires, notamment sur les grands sites universitaires français. Il réalise également des évaluations et des expertises sur des questions de nature scientifique.

Implication dans le projet

En France, le CNRS est étroitement liés aux acteurs de la gestion des crises couvrant des aspects très spécialisés. Le CNRS est responsable en France des enquêtes macrosismiques via le BCSF-RENASS.

L’action 3 envisage d’estimer en temps réel les intensités (importance de la secousse) déduites des témoignages sur les effets d’un séisme. Pour cela l'évaluation des intensités issues des enquêtes macrosismiques menées par l’ICGC sera automatisée. Ces intensités seront alors incorporées, avec celles de l'IGN et du CNRS. Le CNRS met à disposition ses données macrosismiques issus des témoignages en temps quasi-réel, via un protocole mis à jour dans le cadre du projet, pour le calcul de ShakeMap dans les Pyrénées. En outre, on explorera l’apport des témoignages extraits des réseaux sociaux, tel que Twitter, comme une nouvelle source d’information. L’ICGC pilotera le développement de l'évaluation automatique de l'enquête macrosismique en collaboration avec le BRGM et le CNRS. L'intégration des données des réseaux sociaux sera étudiée par le BRGM en lien avec le CNRS et l'ICGC.

Le CNRS participe à la définition des informations sur le séisme à diffuser rapidement.

Dans l’action 5, un groupe d’intervention macrosismique sera créé avec un entraînement porté par le CNRS basé sur leur expérience du GIM (Groupe d’intervention macrosismique français).

L’activité 5.3 implique la collaboration de tous les partenaires pour mener 2 ateliers d'intervention post-sismique. L'un de ces ateliers sera consacrée à la formation des différents types d'intervention post-sismique dont les enquêtes macrosismiques portée par le CNRS à partir de leur expérience en France.

logo_CNRS
Encadré

Retrouvez l'actualité du CNRS sur son site et sur ses réseaux.