Bandeau_ICGC

ICGC : Institut Cartogràfic i Geològic de Catalunya

Chapeau

L'Institut Cartographique et Géologique de Catalogne (ICGC) est un organisme de droit public ayant pour mission d'exercer ses compétences sur la géodésie, la cartographie et l'infrastructure de données spatiales de la Catalogne, ainsi que de promouvoir et réaliser des actions  relatives à la connaissance, la prospection et l'information sur les sols et sous-sol.

Texte

Activités

L'ICGC a été créé le 30 janvier 2014 par la loi 2/2014 qui a réuni l'Institut Cartographique de Catalogne (ICC) et l'Institut Géologique de Catalogne (IGC). En tant qu'héritier de ces deux institutions, l'ICGC exerce les fonctions du service géologique de Catalogne depuis plus de 30 ans. L'ICGC gère le réseau sismique de Catalogne, réalise des études et des évaluations des risques géologiques, en particulier les risques sismiques, et constitue un support indispensable aux différents plans d'urgence de la Protection civile de Catalogne (DIGC). L'un d'eux est le plan d'urgence sismique (SISMICAT) auquel l'ICGC participe dans les différentes phases du plan : prévision, prévention, planification et intervention. 

L'ICGC a coordonné deux projets Interreg (POCTEFA) sur les risques sismiques : ISARD (2003-2006) et SISPYR (2009-2013). Il a participé à plusieurs projets cofinancés au niveau national (ALERTES-RIM, 2014-2016 ; ALERT-ES, 2011-2013) et européen (RISK-EU, 2001-2004). Ces dernières années, elle a participé aux programmes SUDOE, MED, FP7, eContent et LIFE+.

L'ICGC mène des activités de diffusion et de formation en participant à des congrès, en publiant dans les revues scientifiques et en collaborant avec des universités et des institutions connexes. Elle participe également à des activités de diffusion des connaissances et en fait la promotion par le biais de conférences, d'ateliers, etc.

Activités du partenaire dans le projet

L'ICGC est le coordinateur du projet et en assure la gestion administrative et technique, communique avec le bureau technique de POCTEFA, rédige les documents de certification du projet, contrôle la qualité et le risque d'exécution, suit l'évolution des indicateurs et, si nécessaire, demande aux responsables techniques des mesures à prendre.

L'ICGC agit également en tant que coordinateur de l'Action 3 avec des activités liées à la préparation aux crises sismiques. Cette action permettra d'automatiser l'évaluation de l'étude macro-sismique de l'ICGC dont les intensités seront intégrées dans les cartes sismiques pyrénéennes des mouvements du sol (ShakeMap) (activité 3.1). Deux outils seront également développés : l'un pour générer automatiquement des scénarios de dommages dans les minutes qui suivent un tremblement de terre, sur la base des cartes d'intensité ShakeMap des Pyrénées, et l'autre pour diffuser rapidement des informations sur la crise sismique aux agents de gestion de crise des trois pays en cas de séisme.

Dans l'Action 4, l'ICGC intervient dans l'instrumentation des bâtiments au moyen d'accéléromètres et dans l'élaboration des guides proposés dans cette action. Dans l'Action 5, l'ICGC dirige l'élaboration des protocoles d'intervention sismologique après un tremblement de terre fort perçu et travaille à l'élaboration d'un formulaire pour l'évaluation des dommages et à la planification des ateliers internationaux prévus dans cette action.